Chez Pointus, acter un passage en cuisine était forcément synonyme d’exigence. ​

Pour nous inciter à ​installer une relation durable avec nos fourneaux ​, ​​​nous nous sommes ​équipés d’un Vitaliseur​ :​ ​a​près un long processus, d’analyses, de benchmarks, de sollicitations, nous avons notamment jeté notre dévolu sur un outil de cuisson à vapeur douce, respectant toutes les qualités intrinsèques des aliments.
Le Vitaliseur de Marion, croisé pour la première fois dans les rédactions d’Angèle Ferreux-Maeght de notre Guinguette adorée, nous nous sommes penchés sur cet appareil incroyable appareil de cuisson, pensé par Marion Kaplan d’origine Toulonnaise (comme moi !).

Un objet de cuisson qui fait l’unanimité

D​epuis ​plusieurs années,​ de nombreux chefs lui font confiance, à l’image de Pierre Augé, Valentin Neraudeau,​ Alan Geeam, Julien Montbabut du Restaurant que nous avons tant aimé. Eux-aussi possèdent un vitaliseur qu’ils utilisent dans leur cuisine.
Cet ustensile de cuisson, majestueux et brillant, a été pensé et breveté par Marion Kaplan.

A son arrivée, on découvre un très bel objet, qui se décompose avec une cuve principale profonde, un couvercle, un tamis perforé.
Ce dernier fait désormais des merveilles chez Pointus et a littéralement révolutionné notre quotidien et façon de cuisiner​. ​ Sa capacité permet de faire toutes sortes d’aliments, ​d​légumes, fruits, plantes, en passant par le poisson et la viande…
D’utilisation simple, il nous permet de re-découvrir le goût des ingrédients que nous mangeons en concentrant l​eurs ​arômes.

Marion Kaplan, une femme visionnaire

Marion Kaplan lui a en effet attribué le don de sublimer les produits à une vitesse folle, car contrairement à ce que l’on pourrait penser, la cuisson douce du Vitaliseur se fait finalement assez rapidement. L’impression est vraiment frappante sur l’ail et les courgettes, ​mis en beauté par cette cuisson unique​, c’est presque déroutant !​ Les chaires de poissons sont également marquées par cette cuisson, qui se délie avec subtilité – la fourchette suffira !
En plus d’être utile et pratique, il est certes volumineux, mais trône fièrement sur nos plaques de cuisson avec beaucoup d’allure : on le laisse donc avec plaisir à la vue de tous. Nous faisons désormais partie des vitaliseur-addict​s​ et nous essayerons autant que le temps nous le permettra, de vous partager nos recettes ​(réussies) ​au fil de l’eau​ inspirées par le magazine 95°C édité pour le Vitaliseur qui ouvre le champ des possible ! ​
Le tableau des cuissons est renseigné dans ce magazine de fond, parfaitement rédigé et bourré d’informations et anecdotes utiles sur l’alimentation, le bien-être et le lifestyle.

En photo, filet de lieu issu d’une pêche de ligne durable, sauce verte parmesan / fanes de carotte, lait de coco et piment d’Espelette ; spaghettis de courgette sauce miso-citron copeaux de parmesan, pignons de pin et quelques pommes de terre de chez Terroir d’Avenir dont le nom du producteur m’échappe…
Egalement une salade de saison, intégrant quelques produits cuits au Vitaliseur à l’instar des pommes de terre, courgettes et brocolis, une bonne façon d’alterner entre cuit et cru.
Ou encore un gâteau au chocolat vegan et sans gluten cuit au Vitaliseur, recette entière par ici.

Pour conclure :

Le Vitaliseur Grand Chef de Marion Kaplan est devenu une obsession, un objet de vie à part entière dont on ne pourrait plus se séparer. Nul doute qu’il accompagnera nos vies, voyages, aventures dans la durée et restera un marqueur clé de notre alimentation !