Le TRAC : Théâtre, Restaurant, Art, Café

11, Juin, 2017 | 13ème, Abordable, Arrondissements, Bar à cocktails, Bar à vins, Burgers, Français, Manger, Paris, Terrasse

Note

Le Trac, tout juste ouvert, c’est déjà l’histoire d’un coup de foudre : ce sentiment, rare, de pénétrer dans un lieu plaisant et engageant, auquel on s’identifie instantanément. Cette sensation d’avoir trouvé le lieu que l’on cherchait sans le savoir, et où l’on se verrait déjà passer ses journées entières.

Situé dans le quartier moderne et dynamique du 13ème arrondissement sur  lAvenue de France, où émerge un nombre croissant de lieux cools (I.T,), Le Trac est c’est donc un espace hybride, culturel, curieux, tendance, ouvert d’esprit, et oserait-on dire, visionnaire… Où le bon gout se niche dans chaque détail, à commencer par la déco rétro-moderne, industrialo-chic, visiblement d’inspiration Brooklynienne.

Le Trac prend la forme d’un « complexe », scindé en deux grands espaces modulables. Au programme, une large diversité d’activités : restaurant, bar, tapas, café, théatre, stand-up, concerts jazz/soul/funk,… On ne doutera pas de la qualité de la programmation : derrière cette initiative, se cache en effet l’équipe du Djoon, restaurant/bar/club voisin de référence pour tout connaisseur de black music et danseur qui se respecte, qui a déjà, depuis plus de 10 ans, fait ses preuves en matière de programmation de qualité. Ce bon goût musical se retrouve d’ailleurs sur la « TracList » diffusée dans le lieu, qui sera également partagée en ligne avec les visiteurs.

Cette entrée en matière réussie nous a définitivement ouvert l’appétit. Côté cuisine donc, et alors que ce type de lieu pourrait se disperser sur une pluralité d’activités sans proposer une cuisine de qualité, c’est ici tout le contraire : au cœur de l’équipe règne le Chef Nicolas, qui propose, sur une carte agréablement succincte (environ 4 entrées, 4 plats et 4 desserts, auxquels s’ajoutent de nombreux tapas), une cuisine aux reflets du lieu : inventive, authentique et généreuse.

Côté viande : une belle côte de veau bien grillée, accompagnée d’un écrasé de pomme de terre maison particulièrement gourmand, et agrémentée d’une sauce à la truffe simplement divine. C’est un sans faute, un régal bistronomique qui crie déjà au « encore ».

Côté poisson : un épais pavé de cabillot parfaitement cuit, son risotto parfaitement maitrisé, tendre et croquant, est lui aussi surplombé par une sauce divine, réduction de crustacés, qui vient aboutir le plat. C’est là aussi parfait.

Entre deux plats, le chef nous rend visite pour s’assurer que tout se déroule comme nous le souhaitons : c’est le cas, et nous apprécions particulièrement cette initiative, qui se fait très rare, et reflète ici la volonté première de créer un lieu convivial.

Les desserts sont eux aussi à la hauteur : gratin de fruits pour monsieur,  sabayon caramélisé au grand marnier sur un lit de fraicheur fruitée, et tiramisu à la crème de café et spéculoos pour madame,  léger, aérien mais très aromatique.

Pour accompagner ces mets, nous goutons le cocktail maison le « Trac », à base de rhum (mais que nous gouterons plus raisonnablement sans alcool puisqu’il n’est que 13h) : fruité, frais et bien sucré, il sera assurément la star des happy-hour maison, proposés de 16h à 20h (5€ cocktails et pintes). Ceux-ci pourront s’étendre les beaux jours jusqu’aux vastes terrasses qui entourent le lieu.


En synthèse : Le Trac est un lieu à l’on se voit bien passer ses matinées à boire un café en lisant son journal, se prendre un déjeuner entre deux rendez-vous, faire ses apéros entres amis, ses soirées en amoureux, tout cela hiver comme été… Un lieu de voyage, de curiosité, de bon goût, qui sait être branché sans dégrader la qualité : un espace aux infinies possibilités, emblématique de la dynamique de renouvellement et de modernisation de la scène parisienne.Qui s’inspire de différentes tendances sans s’asservir à une seule.



Le TRAC