Georgette, brasserie décontractée avec terrasse rue d’Assas

11, Juin, 2017 | 6ème, Bistronomique, Boire, Français, J'ai eu ma paie, Manger, Paris, Rive Gauche, Terrasse

Note

Georgette, un nouveau venu au sein de la famille Loulou Friendly que nous adorons ! Cette dernière est venue s’installer au croisement de la rue d’Assas et de la rue de Fleurus. Ce quartier situé entre Saint Germain des Près et Montparnasse a été quelque peu délaissé par les restaurateurs, c’est un peu le triangle des Bermudes du 6ème où seulement quelques bonnes adresses se perdent entre les immeubles familiaux.  Hormis la pâtisserie de Sadaharu Aoki, le très bon spot à déjeuner Bread and Rosesil n’y a en effet pas grand chose à se mettre sous la dent.

On entre ici dans un monde moins américanisé que ne l’est le Loulou Friendly du Boulevard Saint Germain, car Georgette est plutôt un restaurant-brasserie-bistrot/chic proposant une carte différente le weekend et la semaine. Le weekend on enfile nos baskets et on vient se relaxer en terrasse en sirotant leur jus détox maison, et en dégustant des brunchs et des hamburgers.

La semaine le restaurant se transforme et propose une gastronomie plus classique et proche de ce que l’on trouve dans les brasseries parisiennes du type « filet de loup et son concassé de fenouil » ou « épaule d’agneau de sept heures aux gousses d’ail confites » qui sont par ailleurs aussi présents à la carte le weekend. La semaine vous pourrez bénéficier du menu midi à 20€ pour entrée/plat/dessert.

Nous sommes venus en bons parisiens le weekend, un samedi à 13h pour profiter des derniers rayons du soleil qui commencent déjà à laisser place à la grisaille de l’hiver… La carte sent le weekend:
Côté  boissons vous pourrez vous laisser tenter par une sélection de cafés et thés du barista, ou  de jus de légumes et de fruits pressés. Nous nous laissons tenter par le « Jus Vert » épinard, concombre et pomme, après avoir hésités avec le « Smile Juice » carotte gingembre et orange.
Côté plats nous optons pour une salade césar à la panzetta corse (15€) demandée sans poulet et un bacon burger de Georgette (17€).
Les assiettes qui défilent sous nos yeux dégagent de bonnes odeurs ce qui nous ouvre l’appétit; le repas s’annonce bien. Le pain débarque dans sa panière, une belle surprise nous attend puisque nous retrouverons le fameux Pain Poujauran que nous avions déjà découvert au Café Trama. Un pain de campagne, croustillant, épais et surtout bourré de saveurs ; il dégage une odeur rustique et gourmande qui nous pousse à croquer dedans sans jamais s’arrêter (sauf quand la corbeille est vide)…

Nos plats arrivent, les deux assiettes sont simples sans fioriture ou chichi. Le chef va droit au but, sans en faire trop et c’est tant mieux.
Les frites clignotent le « fait maison », la viande de bœuf coupée au couteau à l’air délicieuse et est parfaitement cuite. Quant à la salade elle est colorée, généreuse et luisante. On est loin de la salade diététique que l’on trouve trop souvent dans les brasseries parisiennes. Des tomates cœur de bœuf, des haricots verts, des pignons, et de grosses lamelles de Panzetta corse ainsi qu’une sauce blanche délicieuse, viennent accompagner le mesclun et couronner l’assiette.

Tout est bon, pas de faux pas. Les plats sont beaux dans leur simplicité et nous sommes agréablement surpris de la qualité incontestée de ces assiettes. Les produits sont frais et sélectionnés avec soin. Le lieu est très sympa, la terrasse est un vrai plus. Un restaurant idéal pour traîner le weekend au déjeuner.


En bref: Georgette est un restaurant qui s’inscrit dans la lignée du Loulou Friendly avec un côté plus bobo-haut de gamme assez plaisant. Brunch, salade, hamburgers sont toujours au rendez-vous et côtoient des plats plus évolués. Un bon entre deux, et un vrai plaisir de se retrouver en terrasse à siroter leur jus !


Georgette