La Grée des Landes, Hôtel Spa Yves-Rocher en immersion naturelle

26, Juil, 2018 | Bretagne, Evasion, France, France

Le bien-être se traduit par une multitude d’actions, de caractéristiques, de définitions, qui passent notamment par l’organisation des espaces, volumes et l’intégration de la lumière au bâtiment. Si l’on devait citer un lieu qui agrège l’ensemble de ces éléments au point de faire honneur à cet état, nous citerions sans hésitation la Grée des Landes.

La Grée des Landes est un établissement hors-cadre, un lieu rare dédié au bien-être, situé en plein cœur de la Gacilly.

Pensé comme un écosystème intégré, cet éco-hôtel spa de 29 chambres et 3 suites végétales, s’insère avec harmonie au cœur de la nature, et permet de reconnecter avec le temps naturel.
Les chambres connectées à la nature, les piscines, le spa, le restaurant végétal, chaque univers a été pensé en gardant la trajectoire du bien-être et du ressourcement.

Une multitude d’initiatives y sont déployées, avec une approche eco-systémique de l’environnement : ruchers favorisant la biodiversité, restaurant 100% biologique (une prouesse lorsqu’on connait la rigueur du cahier des charges !), un potager certifié, produits cosmétiques naturels…
La nature règne en maître sur cette parcelle de terre, où le bâti s’insère avec justesse et respect.

Des 3 suites végétales – parties les plus récentes de La Grée des Landes, nous séjournerons dans la « Bleuet » : constituée d’une ossature en bois, une verrière thermo-pierre et pierres de schistes en façade, et d’un toit surplombé d’une toiture végétalisée.
Le mobilier est réalisé sur mesure dans les chambres, on notera notamment la très belle tête de lit, les tables basses avec bleuets insérées, et les photographies sur le thème de la nature, avec des vues de cultures et récoltes.

Côté spa, l’ambition d’Yves Rocher est de partager les bienfaits de la nature au plus grand nombre. C’est donc par le biais de produits de qualité aux prix accessibles que la gamme est pensée.
Articulé autour d’une piscine à jets, avec terrasse donnant sur la nature et hammam attenant, de cabines bien-être pour un rendez-vous intime avec soi-même et d’une autre piscine, le spa est une invitation à la détente.
Nous profiterons de notre passage pour effectuer un soin relaxant avec massage assez doux, dispensé par un personnel très agréable et bien formé.

Le soir, nous dînerons aux Jardins Sauvages, le restaurant gastronomique de l’hôtel orchestré par Gilles Le Gallés, chef breton biolocavore et visionnaire.
Avec une approche rationalisée de la cuisine, il utilise tout en cuisine, et valorise les fanes, les pousses, les feuilles,… Le chef inverse les ratios communs, et propose des assiettes composées à 80% de végétal, permettant d’effectuer un travail remarquable sur les légumes, devenus stars. Récit complet de notre dîner par ici.

Le petit-déjeuner se fera en douceur avec les produits locaux et notamment le miel de la maison Yves-Rocher et les confitures à tomber par terre dans la même salle de restaurant. Les krounchy châtaigne, comprenez un granola bien gourmand nous marquera !

On prolongera la journée dans les parties communes, à l’image du grand salon où l’on est invité à profiter de la nature, grâce aux fauteuils en cuir et lin et piètements en chêne, incroyablement confortables, qui appellent à la décontraction.
On restera de longues heures dans cette salle, à profiter de la vue sur la nature et le potager. Moment unique également, de voir le chef Gilles le Gallès et sa brigade, venir cueillir les fruits, légumes, et aromates du potager.


Pour conclure :

Finalement, La Grée des Landes est synonyme de lâcher prise. Un séjour dans cet établissement hors norme laisse des traces et questionne notre façon d’apprécier le temps, de vivre et voyager. On s’accorde le droit de ne rien faire, de prendre une pause, de déconnecter, et décompresser dans un cadre exceptionnel, propice à accompagner notre comportement vers un équilibre plus harmonieux.


La Grée des Landes

La Grée des Landes