Il y a des lieux qui marquent par leur excellence : le Jumeirah Saadiyat en fait partie

A quelques encablures du centre d’Abu Dhabi, sur l’Île de Saadiyat non loin du sublime Louvre d’Abu Dhabi, le groupe Jumeirah y a récemment ancré son dernier joyaux. Ce resort de luxe, innauguré fin 2018, expose ses lignes droites sur la côte face au Golfe Persique tonitruant.

Accueillis avec un welcome drink très frais à l’asiatique, on découvre le fabuleux et grandiloquent hall d’entrée : avec ses volumes plus que généreux et son plafond signature constituée de luminaires de verre soufflé, tout droit venu de Murano : on reste bouche bée le nez au plafond, rêveur.
Le check-in est l’occasion de nous remettre nos « bouteilles » car cet hôtel nouvelle génération assume son positionnement eco-luxury-conscious. Elles seront nos accompagnatrices durant tout notre séjour, que l’on pourra remplir aux les bornes disséminées dans l’enceinte de l’hôtel. C’est bien une première de voir un hôtel de luxe véritablement engagé, au point de supprimer les bouteilles en plastique et proposer des stations de remplissage (eau plate ou pétillante au choix s’il vous plait).

L’épure à l’état pur

Direction notre suite, composée d’un bel espace de nuit avec petit bureau attenant, salle de bain en marbre et terrasse privative avec transat. On ne peut qu’être sensibles aux détails de choix de la chambre (jolie bouteille de vin de datte de la respectueuse maison Bateel, panier de fruits frais et locaux) et l’utilisation de matériaux rappelant le standing 5 étoiles de l’hôtel.

L’épure reste le mot d’odre, aucune extravagance, des teintes claires rappelant le desert environnant et repoussant la chaleur.

A peine le temps d’enfiler un maillot Yssé – très heureuse de ressortir aussi tôt dans l’année, en plein mois de février, on s’installe sur l’un des nombreux et confortables transats de la piscine principale. Quelques rayons de soleil plus tard, nous voilà attablés au pool bar de l’hôtel proposant des bento bien sentis sur des thématiques méditerranéennes. On choisit des tables proches de l’océan pour profiter des sons orchestrés par les vagues.

Paradis du bien-être

Prouvant une fois de plus que le groupe Jumeirah ne fait pas les choses à moitié, le Saadiyat Hotel s’est associé avec Bodyism, une communauté sportive ayant son siège à Londres si’ncrivant parmi les acteurs majeur du wellness luxury. Alliant esprit spirituel et pratique sportive intense, le Bodyism du Jumeirah est accessible aux résidents de l’hôtel qui bénéficient de réduction sur les cours et également aux Emirati en externes.

Je prendrais part un cour de B-Strong Yoga : classe assez intense comme son nom l’indique, qui s’adresse à des yogis expérimentés ou des personnes en recherche de dépassement. Dispensé par Sarah (anglaise), le cour se déroulera dans une pièce idyllique, baignée de lumière et climatisée, sur des tapis Manduka (quelle joie !). On apprécie les attentions qui vont plus loin qu’un simple cours de yoga avec des massages durant tout le cours et pour terminer, l’embrasement de sauge pour calmer les esprits.
La salle du sport au dessus n’est pas mal non plus dans son genre, avec machines dernières génération, idéale pour éliminer les (bonne) calories des sublimes dattes émirati.

Le Jumeirah place la barre haute avec son spa d’exception que je découvrirai dans le cadre d’un massage traditionnel « D-Stress » de 75 minutes, dispensé par des Indonésiennes dont je vous parle ici.

Une restauration gastronomique et raffinée dans tout l’hôtel

La qualité d’un resort, se juge en partie par le biais de son standing en matière de restauration : le Jumeirah offre pléthore de choix avec un restaurant traditionnel Libanais le Tean (considéré comme l’un des meilleur d’Abu Dhabi) ; le Mare Mare, flagship italien proposant de nombreux fruits de mer et poissons ; le Pool bar, pour déguster des bentos bien pensés ; on encore le White, le all-day dinning où se tient le petit déjeuner. Enfin The Lounge, pour le soir et déguster des cocktails raffinés, en mangeant de la figure food bistronomique.

Ne passez pas à côté de l’octopus à Mare Mare, ni à côté du houmous au restaurant Tean. De façon générale, on est face à des restaurants de très grande qualité, ayant un sourcing local poussé (notamment pour le versant pescetarien).
Petit déjeuner astronomique, avec buffets gargantuesques et déluge de fruits frais dans le sublime restaurant White.

Pour conclure

Le Jumeirah Saadiyat est un resort de luxe cochant toutes les cases de la perfection. Ses infrastructures parfaitement pensées, ses engagements environnementaux, sa restaurant de grande qualité, en font un endroit de villégiature particulièrement appréciable à Abu Dhabi.

A visiter à proximité : le Louvre bien sûr, le port pour découvrir des produits typiques du moyen-orient et faire le plein de dattes, la longue marina permettant de faire de grande et belle ballade au calme, entrecoupée de food truck et magasins trendy.