Le goût du désert

L’une des raisons qui nous aura poussé à venir aux Emirats était de pouvoir côtoyer le désert. Après notre expérience réussie à Palm Springs nous avons souhaité renouveller l’expérience au coeur du Moyen-Orient.

Les recherches vous mèneront probablement vers Bab al Shams, Ritz Carlton Al Wadi, Qsar Al Casba, principaux resorts proposants de vraies expériences de luxe immersives dans le désert. C’est vers le tout nouveau Jumeirah al Wathba Resort and Spa que nous nous sommes tournés, convaincus par notre première expérience au récent Jumeirah Saadiyat. Cette chaîne locale, très implantée aux Emirats, développe un style loin du bling-bling auquel on pourrait s’attendre : les deux établissements testés ont prouvé le contraire et témoignent dans deux style différents, un grand raffinement et une attention particulière portée aux détails.

Nature sacrée

Son autre avantage distinctif : être situé à seulement 30 minutes d’Abu Dhabi et de ses nombreuses attractions culturelles comme le Louvre où nous avons pris de sublimes photos bientôt en vente sur notre e-shop, ou encore la Grande Mosquée, parmi les plus imposantes du monde avec un tapis persan de 7000m2 notamment. Idéal donc pour une escapade durant le pic de chaleur journalier.

Son architecture parfaitement intégrée à l’environnement désertique, se décline en une multitude de maisons basses traditionnelles comme on en croise dans le désert. Avec seulement 120 chambres et villas, l’établissement se veut exclusif et immersif pour une retraite au coeur du désert.

La notre, une suite donnant sur le désert, se déclinait sur un espace de taille moyenne mais parfaitement aménagé avec petit bureau intégré et salle de bain avec douche et baignoire. Une petit balcon, permet également de prolonger les couchers du soleil directement depuis sa chambre. Fonctionnelle et raffinée, on y passera toutefois peu de temps profitant au maximum de l’extérieur et des activités proposées par l’hôtel.

Pléthore de choix pour vivre une retraite active

On retrouve dans tout le resort cette même élégance, toute en sobriété, avec ses tonalités marrons, beiges et blanches, hommage a son enivrement et à ses racines Moyen-Orientales. Cette volonté de valoriser la culture locale se traduit également dans les activités proposées par l’établissement au sein du resort : organisation chaque jour à la tombée du soleil d’un falcon show. Le Jumeirah Al Wathba en possède en effet quatre, dont une femme blanche très rare nommée Wathba. La valeur d’un faucon se traduit par sa taille et sa blancheur. Les femmes étant plus volumineuses que les mâles, elles sont souvent achetées plus chères. Le faucon est un animal sacré aux Emirats, et certaines compagnies comme Emirates ne permettent pas de transporter l’animal en d’autres classes que la business… A la tombée de la nuit, on assiste donc au repas journalier de l’un des faucon. Moment unique à la tombée de la nuit et contact avec un animal fascinant de beauté.

D’autres activités sont dispensées dans l’hôtel, à commencer par la balade en pur sang-arabe (cheveux les plus rapides du monde). Cavalière de longue date, j’ai été profondément marquée par cette expérience hors du commun, me retrouvant à galoper à une vitesse démente, pendant plus d’1H30 sur une piste de chevaux de course dans le désert.

Le lendemain, nous testerons le fat bike, comprenez un vélo à grosses roues permettant de se faufiler à grande vitesse dans les dunes de sable du désert environnant. Un bon moyen de profiter de la quiétude du désert tout en faisant une balade sportive.

Le resort compte également un très beau spa, avec hammam, sauna, steam room, crystal room, piscine à jets…Ne passez pas à côté de l’aromatherapy massage, dispensé par des thérapeutes qualifiés, sur un matelas chauffant. Mention spéciale pour l’huile de massage Hammammi, un mélange d’huile d’argon et de coco.

Les restaurants de l’hôtel

Très récemment ouvert, le F&B se structurait encore lors de notre passage au Jumeirah Al Wathba. On y trouve trois restaurant le Bait al Hanine restaurant local et traditionnel, le Casa Seca un restaurant italien et le restaurant de la pool.

Bait al Hanine

Le head-chef libanais fait des merveilles avec des mezzés et salades très raffinées. Y étant pendant le ramadan, le buffet Iftar était une pure merveille et faisait la part belle aux plats orientaux traditionnels. On regrettera le manque de plats de poisson avec 80% de de viande.
Le chef pâtissier y faisait un travail d’orfèvre, avec des pâtisseries justement dosées en sucre : on retiendra particulièrement le muffin au carotte et le granola maison servi à la piscine – ne surtout pas passer à côté.

Casa Seca

Ce restaurant italien haut de gamme et raffiné, propose une belle carte des vins italiens et français. La carte propose une large de part de suggestions carnivore et on regrette l’absence d’options « light ». Mention spéciale pour le poulpe grillé, une belle proposition du restaurant.

Le pool bar

Il propose quant à lui des options légères à déguster dans des bentos sur le même format qu’au sublime Jumeirah Saadiyat. Malgré un service lent, on apprécie l’espace à côté de la piscine et le menu varié avec des options vegan.

En conclusion :

Le Jumeirah Al Wathba Resort and Spa est le lieu idéal pour allier retraite isolée et proximité avec les lieux d’attractivité de la ville d’Abu Dhabi. Cet établissement de luxe, offre tous les attributs recherchés pour un séjour réussit en plein coeur du désert. On apprécie particulièrement les activités dispensées qui sortent de l’ordinaire planning de sport que l’on trouve souvent dans les resorts. Très belle valorisation de la culture qui permet aux voyageurs d’en apprendre encore plus sur les émirati et leur façon de vivre.

Adresse : Al Wathba District, 50 KM South East – Abu Dhabi – Émirats arabes unis