Kayon Hotel à Ubud, Bali : élégance zen et isolement au naturel

25, Juin, 2017 | Asie, Asie, Evasion, Hotels, Indonésie

Note

Le Kayon est tout simplement l’hôtel le plus exceptionnel que nous avons eu la chance d’expérimenter durant notre périple indonésien. Ce qui soulève la question : qu’est ce qui rend un hôtel exceptionnel ? Si le Kayon ne de distingue par particulièrement par la taille de sa piscine, l’étendue de ses infrastructures ou le nombre d’étoiles à son restaurant, c’est davantage par son charme, son harmonie et son identité unique qu’il vient se loger au 1er rang des souvenirs du séjour.

Le Kayon, c’est avant tout un environnement privilégié, niché tout juste au nord d’Ubud, mais bien loin de son agitation, sur les flancs d’un canyon creusé par un discret court d’eau et entouré d’un bain verdoyant de forêt tropical. Effet immersif garanti. L’isolement du centre d’Ubud s’avère être un réel atout tant la densité touristique du centre de cette ville aux saveurs artificielles est repoussante. Le Kayon constitue en revanche une parfaite base à partir de laquelle explorer les alentours qui sont eux, complétement merveilleux.

Le Kayon, c’est aussi une authenticité préservée, qui place le sens du service au centre de l’expérience. Tous les hôtels s’en targuent, mais il n’est pas ici question d’attentions superflues, de courbettes dérangeantes ou d’une présence persistante du personnel, mais d’une justesse absolue dans la relation entre le personnel et les hôtes. Le ton est donné dès l’arrivée : accueil chaleureux mais sobre, sourires naturels… Nous n’aurons pas une seule fois à préciser nos noms, tout le personnel les ayant d’emblée mémorisé !

Le Kayon est profondément attaché à sa culture Balinaise. Si beaucoup le proclament, peu le mettent en pratique de façon aussi aboutie. En attestent les activités proposées : cours de Yoga (à 7h du matin, avec le lever du jour et l’éveil des oiseaux, motivation nécessaire !), traversées des rizières et villages alentours, cours de confection d’offrandes hindouistes… toutes gratuites et très didactiques ! La nature, l’isolement, la justesse du service, l’ancrage authentique dans la culture balinaise : c’est conjugués que tous ces éléments procurent un sentiment de réelle expérience, hors du monde et hors du temps, qui font du Kayon non pas un hôtel de luxe, mais un hôtel exceptionnel  au charme irrésistible, une bulle de bien-être que l’on quitte clairement la larme à l’œil.

Pour ne rien gâcher, la nourriture y est pour l’essentiel, succulente. A commencer par le petit déjeuner gargantuesque, avec un choix entre plusieurs formules : les classiques américains et continentaux mais aussi deux typologies de petits déjeuners 100% balinais et un dernier healthy pour ceux qui ont commencé le Yoga à 7h… (genre Sarah!).
Jus d’orange pressé minuté, thés locaux, brioches et viennoiseries parfaitement maîtrisées, muesli à tomber, fruits frais d’Indonésie, pancakes 100% homemade et œufs brouillés (entres autres)… Difficile d’en venir à bout, surtout que tout est bon, frais et fait maison. Nous sommes un peu plus mitigés sur le diner pour lequel nous avons eu des plats locaux délicieux, mais des desserts carrément ratés (ce qui fut globalement le cas dans tous les restaurants indonésiens, la dimension sucrée étant très peu présente dans la culture gastronomique locale).

Si les chambres elles-mêmes ne sont pas renversantes, à l’exception de la salle de bain dont le charme opère instantanément, ce n’est finalement qu’un détail : dans leur plus simple écrin, elles fournissent un cadre sobre et boisé en parfait harmonie avec l’atmosphère de l’hôtel. On s’y sens d’ailleurs tellement comme chez soi que nous avons passé l’essentiel de notre temps dans les parties communes, entre le restaurant/bar, l’espace yoga et la piscine… il y a pire !


Pour conclure : Difficile donc d’émettre la moindre critique sur cet le Kayon Hôtel, en apesanteur et hors du temps, duquel on repart avec un rare sentiment de plénitude. Chose étonnante : il se trouve que, niveau prix, le Kayon se trouve dans la fourchette basse des hôtels de qualité à Bali… Et 4 à 5 fois moins cher que les pseudo-hôtels de luxe sans charme qui revendiqueront un esprit balinais en jetant 3 pétales de lotus sur la piscine…


N.B. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tester le Spa de l’hôtel, mais il semblait très prometteur…

Bon plan : pour sortir diner dans Ubud, ne manquez pour rien au monde d’aller chez Hujan Locale, véritable merveille de cuisine fusion (a tester absolument le dessert de noix de coco). Pour un déjeuner végétarien immersif dans les rizières, RDV chez Saari Organic, connu dans les guides français mais pour une fois ce n’est pas de l’arnaque !

Kayon Hotel Bali