Le Bistrot du Château, immanquable table de Mercues !

1, Oct, 2018 | Evasion, France, Tarn et Lot

Nous découvrirons le premier soir de notre séjour au fabuleux Château de Mercues, son menu bistronomique. Nous partirons sur des propositions estivales, aux saveurs marquées par la qualité des produits utilisés.

Les festivités s’ouvriront avec de petits ramequins d’amuses bien agréables : une déclinaison de pickels, oléagineux torréfiés, et olives vertes dodues accompagnées d’un Chenin sec du Domaine en 2015. Une bien belle ouverture d’un bal qui se vaudra irréprochable !

Accompagnés par un service attentionné, nous partirons sur la hure d’aile de raie au poireaux et piment d’espelette (rappelons que le Pays-Basque sur lequel nous avons rédigé un guide gastronomique n’est pas si loin !). Autant l’annoncer tout de suite, cette entrée qui aurait pu paraître surannée de par son intitulé, se démarquera dès la première bouchée par un équilibre des saveurs et textures parfaitement maîtrisé. On apprécie l’amplitude de la raie qui alliée aux poireaux, révèle toute sa fraîcheur. Un coup de coeur.
De l’autre côté de la table, le velouté aux herbes monté à l’huile d’olives, est également une belle réussite. La subtilité et la finesse du velouté laisse présager de très belles assiettes pour la suite.

Se sera ensuite à l’assiette de légumes – hors menu – de faire son entrée. La déclinaison végétale et saisonnière est déconcertante de plaisir. Les légumes travaillés crus, cuits, en pickels, apportent à  l’assiette un certain relief, porté par la qualité des légumes sélectionnés.
En extra, une assiette de purée à la truffe, un classique de la maison, une régressive caresse de douceur et onctuosité… Ne passez surtout pas à côté.
Sidney s’attardera sur l’éffiloché d’agneau, travaillé à l’Occitane et servi dans un conchiglioni, certainement l’une des plus gourmandes typologie de pâte qui soit. Il sera servi avec des légumes du soleil, et un jus au épices délicieusement corsé. Une assiette faisant délibérément honneur à la qualité du terroir local !

Les desserts seront sur la fraîcheur pour le premier, avec la pêche pochée façon melba et sa glace vanille, et sur la gourmandise pour l’autre avec une mousse délicate pralinée, enrobage guanaja et sorbet à l’orange.
Des assiettes sucrées classiques, plutôt bien réalisés, qui permettent de clôturer ce repas en beauté, accompagnés d’un Côte de Provence Bernard Magrez et d’un Malbec Dessert, de nouvelles découvertes fort appréciables.


Pour conclure :

Le Bistro du Château est la table alternative à l’étoilé du Château de Mercues. Pourtant, il y flotte dans ses assiettes un air de perfection, avec un véritable travail fourni autour des produits de saisons. On apprécie les petites attentions que l’on a l’habitude de trouver sur des tables plus gastronomiques et le service au cordeau.
Une belle expérience de bout en bout, sans faux pas, et pour des prix très accessibles. Une table immanquable de la région !


Le Bistro du Château

Château de Mercuès ****,

Rue du Château,

46090 Mercuès, France