Le Rive Gauche restaurant à Zurich : bistro chic du Baur au Lac

20, Juin, 2017 | Europe, Evasion, Suisse

Note

Impossible lors d’une visite Zurichoise de ne pas visiter le sublime hôtel Baur au Lac. Nous avons poussé l’expérience en déjeunant dans l’un des restaurant du complexe hôtelier, au très respectueux Rive Gauche restaurant de Zurich.

Ce restaurant assez connu à Zurich, a récemment pris le tournant de la « young and cool » attitude, tout en conservant le prestige et la qualité de service de l’hôtel. Le restaurant a effet la volonté de séduire une clientèle plus jeune et trendy, soucieuse de ce qu’elle pose dans son assiette. C’est ainsi que le cadre de l’établissement est volontairement détendu, supprimant les nappes sur les tables et proposant un verre de vin unique pour tout le repas, tout en conservant le standing et la modernité souhaitée. Le service est parfaitement dosé, avec des serveurs attentifs mais décontractés.
Le Rive Gauche est un endroit idéal pour différentes occasions : les déjeuners professionnels par exemple, mais aussi ceux de famille. On vient également s’y accouder pour l’apéritif, pour enchainer sur un bon dîner et terminer par des late night drinks.

Côté choix, la carte prend elle aussi un tournant très actuel, proposant un certain nombre de viandes, mais faisant aussi une large place à des plats végétariens et/ou légers à base de poisson. Les suisses sont comme nous vous l’avons préciser dans notre guide, très attentifs à leur façon de se nourrir, et le restaurant Rive Gauche a su capter cette façon nouvelle de consommer. Les prix sont à l’image des standards de Zurich, qui peuvent paraitre chers pour des badauds français non avertis. La carte des vins du restaurant est aussi prestigieuse que l’hôtel qui l’abrite, proposant notamment des grands crus que l’on retrouve en vente dans la cave attenante mais aussi des sélections de productions (locales ou non) plus abordables.
Pour notre part on se laisse d’abord tenter par le cocktail du jour, du champagne avec de l’abricot et de la glace pilée, une petite merveille à siroter.

Côté entrées : Monsieur opte pour un « Pulpo y Aguacate », comprenez carpaccio de poulpe accompagné d’un tartare d’avocat, tandis que Madame se laisse tenter par « Tuned Salmon », à savoir du saumon mariné et tartare de thon sur un carpaccio de concombre. Les entrées étaient très plaisantes, surtout le Tuned Salmon qui a su faire chanter nos papilles…(ahah) Le pulpo est quant à lui un peu surcoté, pour sa simplicité, sans être désagréable pour autant.

En interlude on se partage un « Santa Salvia » de la catégorie Vegi + Pasta, qui consiste en de délicieux et dodus raviolis rempli de ricotta et épinard, un classique qui fonctionne toujours très bien. Mention spéciale pour la pâte à raviolis, d’une finesse et d’une saveur assez exceptionnelle.

Côté plats, Madame part sur un cabillaud surplombé d’un croustillant de chorizo et d’asperges pataugeant dans une écume aux morilles. Un plat qui se tient très bien et qui s’en sort haut la main avec un chorizo venant booster la chair tendre de mon poisson. Mon cher acolyte, en manque certain de viande après autant de restaurants végétariens se lance pour un tenderloin parfaitement cuit. Dans les deux cas les plats sont très bien ficelés. On nous sert au Rive Gauche une cuisine relativement classique, avec la crème de la crème des produits, sélectionnés et généreusement disposés dans des assiettes très bien dressées.

Côté desserts, l’apogée est clairement atteinte. Le chef pâtissier de l’établissement place la barre très haute et concurrence presque la qualité des plats nous ayant précédemment été servis. Madame se la joue « je finis sur une note légère » avec un « Lord of the Meringue » qui consiste en un gâteau de meringue à la glace vanille (de Madagascar), baignant dans une généreuse soupe de fraise. Monsieur part sur le Choco Plus C, un gâteau au chocolat assez dinguissime dans son genre, qui témoigne encore d’une maîtrise incontestée des techniques classiques.
Inutile d’en faire des tonnes, ces desserts s’inscrivent clairement dans la continuité du niveau précédemment atteint avec les plats, venant clôturer un repas généreusement et qualitativement mené.


Pour conclure : Le Rive Gauche est la version young and trendy des restaurants du Baur au Lac. Une adresse raffinée et huppée, qui sait mettre de côté les nappes de coton épais, pour laisser s’exprimer une cuisine franche, simple et extrêmement bien amenée.


Rive Gauche Zurich