Wild, le RESTAURANT à faire à Tulum !

21, Juil, 2017 | Americas, Evasion, Mexique

Note

Wild est considéré comme l’un des meilleurs restaurants de Tulum. Un peu moins en vue que certains autres ne prenant pas de réservation, Wild se positionne comme un restaurant intime et authentique, niché dans la nature.

En arrivant, on découvre un restaurant en plein air, avec des tables éparpillées sur des graviers et éclairées à la bougie, dont certaines sont abritées par des sortes de totem boisés. Au centre un bar aux multiples alcools trône, conférant à l’endroit un sentiment mystique n’étant pas désagréable.

On prend place à notre table du soir, après avoir balayé la carte des yeux, une averse nous tombe sur la tête. Nous voila ni une, ni deux installés au fond du restaurant sous des toiles cirées accrochées aux arbres. On comprend l’origine du nom et l’expérience est vraiment amusante…

Installés à notre nouvelle table au fond du jardin, nous démarrons avec deux cocktails signature de la maison. Wild est en effet réputé pour la qualité de ses cocktails, jugés comme étant les plus fameux de la ville. C’est donc avec beaucoup d’attente que nous goûtons nos liquides alcoolisées… On comprend dès la première gorgée que Wild ne rigole pas avec l’art de mixer les ingrédients, pour atteindre une harmonie en bouche assez remarquable. L’un était suave, l’autre plus acide mais dans les deux cas nous avons été ravis de notre expérience cocktailesque.

Passons désormais aux choses sérieuses avec une entrée en matière qui restera gravée dans nos mémoires gustatives : pain maison accompagné d’un duo bien sympathique de baba ganoush et hummus… En manque de pain en cette fin de vacances – nous ne sommes pas français pour rien… – nous étions ravis de trouver autre chose que des tortillas en apéritif. Le pain cuit localement au feu de bois à des saveurs boisées très agréables. Concernant le ganoush et l’hummus, on croirait faire un voyage direct en orient tant les saveurs étaient délicates. Un grand bravo pour cette assiette !

Pour notre entrée, nous partagerons une salade chaude d’endives grillées, roquefort, fenouil, canneberges, cacahuète et vinaigrette. L’assiette a fière allure et nous titille les narines avec l’émanation du roquefort en train de fondre sur nos endives. En bouche c’est tendre, sucré, un vrai délice. 

Côté plat, monsieur se laissera tenter par la signature de la maison à savoir le poulpe grillé servi avec un risotto à l’encre de seiche et des champignons sautés. Quant à moi j’opterai pour le plat végétalien du jour : des lasagnes de légumes grillés au tofu, dattes, miel d’agave, noix de cajou, crème d’avocat et émulsion de poivron rouge. D’un part nous étions surpris et ravis de voir à la carte un vrai plat dressé végétarien et d’autre part nous nous sommes dans les deux cas régalés !
Le risotto ne rigolait pas non plus dans son genre ! On regrettera toutefois un léger manque d’assaisonnement.

Bien que repus mais gourmands, nous optons en dessert pour un partage des perles mayas, glaces de liqueur xtabentum locale et chia, tapioca mariné au lait de coco et cardamome aux baies rouges. Une tuerie du genre, parfaitement dosée en liqueur, le genre de dessert qu’on adore déguster pour terminer un repas bien mené. 


Pour conclure : Wild vient s’ajouter à notre liste des restaurants marquants découverts lors de nos voyages. On apprécie le lieu très singulier et son authenticité mais surtout la qualité des plats servis centrés sur les produits et le dressage. Les saveurs sont justes, les cuissons respectées et les recettes déroutantes mais parfaitement bien réalisées. Merci à Wild pour ce moment de pur plaisir. 


Marcello