The Cottage, escapade paisible sucrée/salée en plein Paris

12, Juin, 2017 | 7ème, Abordable, Boire, Français, Manger, Paris, Patisserie, Ptits déj / brunch, Rive Gauche, Salon de thé, Sucré, Sur le pouce, Terrasse

Note

Située à deux pas du Bon MarchéThe Cottage est pile ce qui nous manquait dans le quartier. Ce boudoir British tenu par deux propriétaires ayant passés l’âge de la retraite, propose une sélection de pâtisseries homemade, ainsi qu’une carte salée couvrant aussi bien le petit-déjeuner, le déjeuner, le gouter et le brunch. L’endroit jouit d’un emplacement idéal, loin de l’agitation du quartier, elle fait face au square des Missions Étrangères, sur une rue très peu passante.

D’abord attirés par les tables en terrasse, on s’approche pour découvrir une vitrine sucrée à faire tourner de l’œil les becs sucrés : cakes, scones, muffins, tartes, une montagne de délices gourmands tous plus luisants les uns que les autres s’offrent à nous. On découvre la carte après avoir chopé une table en terrasse en plein soleil: côté salé une belle sélection d’assiettes gourmandes, quelques plats chauds et quelques plats de pâtes. On se laisse tenter par une assiette Primavera (salade, tomate fraîche, mozzarella buffala, jambon d’Italie, légumes marinés, huile d’olive, parmesan) à 14,80€ et une assiette Toscane (salade mêlée, tomate fraîche, mozzarella Buffala, artichaut, légumes marinés, huile d’olive parmesan) à 15,80€.

Les assiettes débarquent, gourmandes elles ont clairement fière allure ! Les premières bouchées sont sans appel : la petite dame connait bien la cuisine et sélectionne vraiment ses produits ! La buffala est fondante à souhait, le jambon est clairement à tomber, les légumes sont marinés comme ils se doivent, tout est très convaincant et témoigne d’une volonté de sourcer les produits. On serait presque surpris de la qualité proposée.

Après avoir lécher jusqu’à la dernière goute de la délicieuse huile d’olive, on profite pendant quelques minutes du soleil avant de commander un crumble aux fruits (banane, fruits rouges, poire). Facturé 7,50€, sa taille justifie son prix de prime abord excessif. Le mastodonte arrive accompagné de sa crème anglaise digne des meilleures réussites de grand-mère. La première bouchée, chaude et réconfortante nous calme direct en nous plongeant dans nos souvenirs d’enfance. Le silence règne à table, on serait presque ému de cette gourmandise fruitée.


En bref : The Cottage est une adresse hybride, aussi bien considérée comme un salon de thé et un spot à breakfast, elle possède une terrasse supra agréable, au calme de l’agitation du quartier. D’une mignonerie à tomber l’endroit a clairement tout pour plaire on se croirait presque le temps d’un instant chez nos grands-parents de campagne lointaine.


The Cottage