Soya, meilleur restaurant végétarien gourmand de Paris ?

26, Juil, 2017 | 11ème, Bistronomique, J'ai eu ma paie, Manger, Paris, Rive Droite, Terrasse, Veggie

Note

Il nous aura fallu attendre que Marion et JP, deux bons amis gourmets et très impliqués dans la cause environnementale pour que l’on découvre ce qui deviendra notre restaurant végétarien favori à Paris !

Soya est donc un restaurant végétarien à tendance végane, se définissant comme une cantine bio. Pour nous c’est un peu plus qu’une simple cantine car les assiettes toujours bien dressées, débordent de générosité et de bons produits.
Ce haut lieu des gagas du légume que nous sommes, situé dans le 11ème arrondissement à deux pas du Canal a été complètement remodelé en 2009 pour désormais offrir aux gourmets qui s’y attablent, deux espaces aménagés en loft newyorkais : verrières, béton, métal, mobilier brut boisé, et cuisine ouverte sur la salle principale… La terrasse réservable est super sexy dans son genre, donnant sur une rue peu passante au calme de l’effervescence de l’arrondissement !

Côté carte, c’est une cuisine du monde qui s’offre à nos papilles, faisant la part belle au végétal. Le style culinaire de Soya établi à partir de produits bio est carrément à part : il est marqué par des influences d’ici et d’ailleurs, des épices, des repères, des produits qui s’accordent toujours merveilleusement entre eux.

A force d’y aller on commence a connaître la carte par coeur et c’est avec ferveur que l’on vous recommande le sublime plat de mézzés (le petit est copieux et le grand est gargantuesque) : Son hoummous est purement fabuleux, le caviar végétal indexé sur les saisons est fondant à souhait, les olives, les graines germées, le carpaccio de tofu frais… bref l’intégralité de cette assiette mézzés donne envie de sa taper la tête par terre de bonheur.
Notre autre préféré est sans conteste le couscous de semoule de blé ou quinoa, avec ses aubergines, navets, carottes, courgettes, poivrons, fenouils, tomates, ras-el-hanout raisins confits & harissa maison ; le tout servi dans un mega bouillon corsé et aromatique.

La carte fait aussi la part belle aux desserts avec un très raffiné carrot cake et un un moelleux au chocolat notamment.

Côtés liquide, l’exigence est aussi au rendez-vous avec des thés des Jardins de Gaïa et infusions de L’Herbier de France et des jus frais. La carte des vins – biologiques oblige, – est convenable avec des quilles accessibles servies en version petit gabarit, pichet et bouteille.


Pour conclure : Soya est rentré dans notre coeur en juin 2017 et risque d’y rester pour encore un long moment !
Longue vie à Soya et à ses plats nous faisant voyager autour de produits frais et très bien sourcés ! 


 

Soya Restaurant

Soya Restaurant