Le Nemrod, agréable brasserie du quartier Saint-Sulpice

14, Mar, 2017 | 6ème, Arrondissements, Bar à vins, Bistronomique, Français, J'ai eu ma paie, Paris, Salon de thé, Terrasse

Note

Avec l’arrivée des beaux jours, les parisiens sont à l’affut des endroits qui proposent une belle et spacieuse terrasse. Le Nemrod est une brasserie, située rue du Cherche midi, qui propose des plats français et des spécialités d’Auvergne.

Qu’on se le dise d’office, le Nemrod n’est pas le resto du siècle mais c’est une bonne brasserie qui répond aux attentes de ce type d’établissement : situation géographique proche de Sèvres Babylone, grande terrasse, esprit d’époque, qualité et quantité des plats. Cependant les serveurs (c’est une constante depuis quelque temps) sont particulièrement exécrables : inattentifs (il n’est pas rare de devoir redemander la carte, le sel ou le poivre), désagréables voire hautains.

Outre ce problème relationnel, le restaurant offre des plats vraiment délicieux : la « carte fixe » propose des classiques type omeletteplanche de charcuterietartare de bœuf… Nous vous recommandons les plats du jours, qui s’avère être toujours particulièrement gourmands et généreux. (lundi au samedi, 14 – 20€)

Cela fait trois ans que nous côtoyons cette brasserie et nous avons eu l’occasion de testes de nombreux plats présents à la carte. La traditionnelle omelette complète (10 euros), ou encore le tajine d’agneau aux céréales et légumes (15 euros).
Si nous devions recommander une salade, ce serait l’auvergnate avec des noix, du jambon de pays, de vrais bons morceaux de comté, des tomates, de la salade et autres légumes  (13,90 euros).
La salade Tomates-mozza n’est pas mal non plus dans son genre : cœur de bœuf, burrata, sauce au vinaigre balsamique ! Un vrai régal pour les papilles.
Pour les puristes rien de tel qu’une bonne assiette de charcuterie, avec du beurre à l’ancienne et des cornichons. Histoire d’alléger l’ensemble pourquoi ne pas accompagner votre assiette des délicieuses frites maison de l’établissement qui laissent un gout de reviens-y absolu (attention vous penserez à elle chaque fois que vous aurez une envie de frites !).

Enfin les desserts : Vous trouverez les traditionnels desserts de brasseries parisiennes comme le fondant au chocolat qui lui aussi saura vous séduire par sa générosité et la qualité du cacao utilisé pour le réaliser.
Pour les amateurs de glaces (comme nous), ils proposent des coupes glacées à base de glaces Berthillon toutes plus attractives les unes que les autres. Ma préférée reste toutefois le café liégeois : il est très difficile de trouver à Paris un café liégeois avec du vrai sirop de café, souvent délaissé au profit d’un café froid ou d’un éventuel topping au chocolat. Ici rien de tout cela, le sirop de café est bien présent et vous laissera bouche bée.


En somme cet endroit est très pratique quand on cherche à manger dehors, sans lésiner sur la qualité des mets. Les prix restent abordables, surtout pour la partie snack du type omelettes, et tartines poilane à moins de 10 euros. Vous pouvez y aller les yeux fermés, vous ne serez pas déçus des plats, peut être un peu plus des serveurs !

PS : Certains pourraient être tentés d’essayer le Rousseau, un proche voisin mais ce serait là une bien mauvaise idée, vous serez certainement mieux accueillis mais vos estomacs seront nettement moins ravis.


Le nemrod