L’attache, bar à vins exigeant bourré de caractère dans le 11ème

29, Mai, 2018 | 11ème, Bar à vins, Cave à manger, J'ai eu ma paie, Paris

Certains penseront à la tâche qu’ils se font systématiquement lors d’un dîner gourmand, d’autres à la Romanée Conti, d’autres encore à l’attache humaine…. Finalement l’Attache, la nouvelle adresse de Jérôme Beffy c’est un peu de tout ça.

L’Attache est un bar à vins / cave a manger atypique avec sa cuisine complètement ouverte, Mathieu au service animant la salle à coups de canons natures bien troussés, ses carreaux de céramique érotiques au mur, sa cave enserrée dans une ancienne tête de lit boisée, ses assiettes brutes et savoureuses…

Côté solide, Jérôme nous propose une cuisine vraie, pleine de bon sens, à l’image de ses quilles natures.
L’approche originale de la cuisine ménagère (version ++) réalisée en direct et surplombée par un imposant comptoir en béton, s’articule bien avec les odeurs qui fusent, la vapeur qui se diffusent et les assiettes bien troussées qui traversent la salle.
On retiendra de notre dîner, le tartare au couteau minute, trônant sur le comptoir avoir d’être posé sur les tables carnivores. Généreux, il se démarque par la qualité incontestable de sa chaire et l’exigence de son assaisonnement.
Le spectacle continu et non sans acclamation, avec les coques pataugeants dans une sauce
La tartine gorgonzola / noisettes du Piémont, n’est pas mal non plus dans son genre, avec un pain sortant tout droit des fours du boulanger d’à côté. L’alliance acide du Gorgozonla et de la noisette terreuse est surprenante mais finalement très bienvenue.
Le ceviche de saumon oxalis sera a ajouter au compteur des réussites de l’endroit…
C’est bon, bien fait, gourmand et accessible, on adore lorsque c’est si bien aménagé.

En clôture la régressive et sublime crème caramel (qui deviendra pour sur un incontournable de la maison) s’affranchit de la modernité pour conserver l’essentiel : la gourmandise, le plaisir et la spontanéité. C’est comme celle que l’on imaginerait faîte par une grand-mère que l’on a jamais eu.

En croisant l’Attache, on ne peut qu’avoir une pensée pour l’incroyable David Rougier et son Coup d’Oeil, situé non loin de l’Attache. 


POUR CONCLURE:
L’Attache avec son exigence détachée nous a fait beaucoup d’effet. Il s’agit sans conteste d’un endroit de caractère comme il est rare d’en trouver à Paris. Les détails importants pour Jérôme et Mathieu, font de l’adresse un lieu unique, plein de vivacité et d’envie de partager.
Quiconque un brin sensible à la bonne chaire, saura s’émouvoir des propositions somme toute simples mais très bien menées de cette belle équipe.
On a tellement aimé, qu’on a qu’une envie c’est d’y retourner…


 

L'Attache

52 Rue Basfroi, 75011 Paris, France