L’Apibo, la table pépite du quartier Montorgueil

17, Fév, 2018 | 2ème, Bistronomique, Français, J'ai eu ma paie, Manger, Paris

Ancien de grandes maisons, Anthony Boucher a lancé il y a quelques années L’Apibo, un restaurant positionné bistronomique, qui régale discrétement les papilles dans une petite rue piétonne du quartier Montorgueil.
Avec une ardoise resserrée, le chef s’appuie sur des produits saisonniers pour proposer une cuisine raffinée à prix raisonnés : le soir menu en 2 services à 30€, 3 services à 39€, et le menu du chef en 5 services à 55€ – *Menu végétarien possible

Ce jour là, on démarrera fort les festivités avec un amuse-bouches, qui nous vaudra à l’issue du dîner une longue discussion avec le chef Anthony boucher : ce saumon mariné au sel est venu accompagné d’une chantilly fumée, complètement déroutante. D’une délicatesse absolue, nous apprendrons qu’il s’agit d’un produit très pointu vendu au Nishikidori Market rue Villedo.

Nous accompagnerons notre repas avec deux vins au verre, qui tiendront bien la route de notre 3 services.
Stéphane Usseglio, Côtes du Rhône, en AB, 2016
Sauvignon de Touraine, Complice de Loire, 2016

Pour la suite, le Hareng mariné, gelée d’hibiscus et pickels de pâtisson – une première pour nous le pâtisson – et le risotto du moment, moules et aromate seront des assiettes justes et parfaitement assaisonnées. Elles se démarqueront dans les deux cas par de jolis dressage et une recherche de notes herbacées par l’utilisation d’aromates et herbes fines.

Nous partirons des deux côtés de la table sur des signatures de l’Apibo : Le bar, crème sésame, riz noir vénéré, shiso vert, et sauce paprika, une proposition iodée gourmande – pour une fois ! et un cochon confit pendant 8H, mousseline de patate douce, carottes, oignons. La tendreté de la chair témoigne de sa qualité : la cuisson employée permet de la déliter à la fourchette… C’est une tuerie !
Une attention particulière est portée aux légumes et à leur cuisson : ils sont déclinés, sublimés et nombreux… presque les stars des assiettes. On sent l’amoureux du végétal en cuisine et on n’est pas surpris d’apprendre que le chef Anthony utilise des légumes de son propre potager.

L’agrume, crémeux au citron basilic, compotée d’agrume et le parfait coco, ananas rôti, fruits exotiques, meringue. Le bilan carbone de ce dernier n’est pas optimum… mais c’est un délice en bouche. On apprécie ces desserts centrés sur le sucre des fruits, qui viennent clôturer notre délicieux repas avec fraîcheur et gourmandise.


Pour conclure

On apprécie le travail très orienté sur le végétal du chez Anthony Boucher, un passionné ayant délaissé les grandes maisons, pour se recentrer sur les produits de saison et proposer une cuisine franche aux gourmets du quartier Montorgueil.
L’Apibo fait partie de ces adresses pépite, qui ne font pas la tête des feed Instagram est c’est tant mieux !

L'Apibo

31 Rue Tiquetonne, 75002 Paris, France