Hotel Emma : le charme post-industriel à San Antonio

25, Juin, 2017 | Americas, Americas, Evasion, Hotels, J'ai eu ma paie, Texas

Note

Arrivée en voiture dans le quartier de Pearl, situé à l’embranchement d’une voie d’autoroute… Nous voilà en passe d’entrer dans un monde parallèle, celui de l’hôtel Emma, situé en plein cœur d’un quartier d’une trendyness a challenger les plus hipsters d’entre nous…

On laisse la voiture au valet pour pousser la porte de cette ancienne brewery reconvertie en Hôtel depuis 2015… On découvre l’incroyable et gigantesque hall de l’hôtel ayant volontairement conservé les machines et canalisations apparentes, afin conserver l’esprit de cet endroit bourré d’histoires à raconter….

Côté déco et ambiance générale, les parties communes sont carrément des déesses dans leur genre : les architectes de l’établissement ont veiller à créer un univers à part, respectant avec une minutie extrême l’identité originelle du lieu. On déambule en effet dans des pièces ou l’esprit passéiste règne, et ou les matériaux et le mobilier utilisés rayonnent de qualité. Entre les peaux de bête, le métal des poutres apparentes et les gigantissimes machines, on ne sait plus ou donner de la tête. Le grand hall est constitué de plusieurs petits endroits dans un immense espace avec un côté dédié à la lecture du journal un autre dédié à la consommation de boissons alcoolisées – ou non.
Les plus curieux pourront également pousser une porte d’atelier pour se retrouver dans une sublime bibliothèque de verre et de métal. Un peu plus loin on croise le Larder un bar speakeasy avec billard, aménagé avec d’incroyables canapés molletonnés… Encore un peu plus loin, on tombe sur le grocery store proposant une sélection de produits organic texans et étrangers de première facture (un peu notre Bon Marché à nous). Dans les lointains méandres de l’hôtel on découvre Supper, LE restaurant huppé de San Antonio, proposant un concept farm to table des plus séduisant…
Il faudra monter à l’étage pour trouver la très jolie salle de sport et là magnifique piscine de l’hôtel.

L’établissement décline donc dans son concept trois typologie d’endroit pour se restaurer et se divertir… Les trois étant d’exceptionnelle qualité, il est largement possible (pour les plus fatigués d’entre nous), de passer plusieurs jours chez Emma, sans avoir besoin d’y sortir !

Côté chambre, on peut sans euphémisme dire qu’elles sont gigantesques et baignent elles aussi dans leur jus d’origine – ponctuées toutefois des touches de modernité nécessaire au confort le plus extrême… La hauteur sous plafond est carrément délirante et laisse apparaître les poutres industrielles d’origines. On retrouve nos très chers canapés façon speak-easy capitonnés.
La salle de bain avec carreaux de ciment ancien, et robinetterie patinée à la main donne parfaitement l’illusion de l’ancienneté. Nous y retrouvons – et ce pour notre plus grand plaisir – les produits Malin + Goetz, une marque New-Yorkaise de produits cosmétiques.
Le détail qui nous achèvera sera certainement les peignoirs tout droit venus du paradis, design et façonnés localement à San Antonio.

L’établissement délibérément haut de gamme dans son positionnement n’aime pas les minibar, il préfère le concept de la ICE-box, un endroit dédié aux plaisirs gustatifs où l’on retrouve un frigo rempli de produits texans, et quelques espaces pour ranger sa vaisselle.

Les + de l’hôtel :
On apprécie particulièrement la « Welcome Margarita » très serrée et le morning Coffee de graines torréfiées (très très sélectionnées), offert tous les matins dans le hall de l’hôtel avec des petites bouchées chaque jour différente.
Pour ceux qui auront laissé leur voiture au valet, vous aurez la possibilité d’envoyer un texto avec le numéro du ticket pour pouvoir récupérer votre voiture dans les cinq minutes qui suivent…

Le + marquant : 
On admire l’hospitalité rarement égalée du staff, reflet du « southern hospitality » propre au Texas !
Durant tout notre séjour nous avons eu des interactions privilégiées avec des personnes de l’équipe qui suivent et accompagnent leurs clients dans toutes les étapes de leur aventure Emmaesque.


Conclusion : Dans l’univers des concepts-Hotels branchés, le Emma fait très très fort, en adoptant une attitude cool mais exigeante, qu’il décline à tous ses micro établissements, faisant de l’endroit un écosystème singulier et unifié de la plus incroyable des qualité.
On ne peut s’empêcher de faire un clin d’œil au B2 Hotel de Zurich en rédigeant cet article qui avait déjà placé la barre très haut dans l’univers des brasseries fraîchement reconverties…


Hotel Emma