Galette Café, un aller sans retour pour la Bretagne

23, Avr, 2017 | 6ème, Abordable, Arrondissements, Budget, Manger

Note

Avis aux amateurs de galettes au sarrasin et crêpes sucrées, aujourd’hui on va papoter Bretagne grâce à Galette Café.

Situé à l’ange de la Rue de l’Université et de la Rue des Saint Pères, l’adresse consiste en un tout petit restaurant moderne, donnant sur l’École de Médecine. Prisé, l’établissement est connu des habitants du quartier c’est pourquoi il est préférable d’anticiper en réservant sa table.
Le cadre moderne et épuré tranche avec les adresses bretonnes traditionnelles dont nous avons l’habitude : déco chiadée, grandes baies vitrées, mobilier boisé… l’établissement est agréable malgré la petitesse de sa surface. Des affiches sur les murs permettent d’expliquer comment sont sourcés les différents produits qui nous sont servis, la traçabilité et la proximité sont clairement ici de mise.

La gastronomie bretonne est à l’honneur chez Galette Café (cidre, huitre de cancale, andouillette, kouign aman…) tout les produits sont issus du savoir-faire d’artisans qui mettent un point d’honneur à travailler encore de façon traditionnelle. Grands amateurs de cidre, nous sommes heureux d’en trouver une sélection (dont certains bios), et d’autres proposés à la pression – suffisamment rare à Paris pour être mentionné.

Côté carte, on trouve une déclinaison de crêpes et de galettes, ainsi qu’une petite sélection de généreuses salades. Le restaurant a des valeurs, il s’engage pleinement en utilisant par exemple de la farine de sarrasin 100 % bretonne faite de manière artisanale. Pour les crêpes au froment, la farine de blé utilisée est issue de l’agriculture biologique. Les Kouign-amann sont eux aussi « Artisanaux et Bio« .

Malgré cette exigence voulue par le gérant de l’établissement, les prix sont plus que corrects : comptez environ 10-12€ pour une galette salée (pour les plus chères) et 7€ pour une sucrée.
Outre la qualité indéniable des produits et les prix peu excessifs, les plats s’avèrent être originaux et sortent des sentiers battus. Les galettes sont en effet très recherchées : exit la vulgaire jambon-fromage, on laisse place ici à la généreuse galette bacon constituée de bacon fumé au bois de hêtre emmental râpé, œuf brouillé, servie avec une compotée de tomates sucrées, presque caramélisée et très aromatique. La Galette au miel et au chèvre (fromage de chèvre frais, salade verte vinaigrette de vin vieux, miel de châtaignier, pomme fruit revenue, cerneau de noix) est elle aussi pas mal dans le genre mélange sucré/salé. 
Les veggies en manquent de soleil se tourneront vers la galette aux légumes à l’huile d’olive, qui passe le test de la réussite haut la main. On regrette simplement que la vapeur d’eau dégagée par les légumes humidifie la pâte devenant un peu trop mollassonne.

Côté desserts, c’est une farandole de kouign-amann, de crêpes sucrées et même de généreuses coupes glacées qui s’offre à nous. Notre petite favorite reste la crêpe aux pommes et caramel avec évidemment le supplément glace vanille, venant fondre sur les pommes toutes chaudes. On aime aussi beaucoup la coupe glacée composée de glace vanille, de pommes caramélisées, d’amandes, de caramel beurre salé et de chantilly maison, une sacrée tuerie sucrée.


En bref réservation obligatoire le weekend (midi et soir) pour cette adresse de quartier. C’est un lieu connu pour sa qualité, son originalité, sa convivialité et ses prix bas, une adresse bretonne incontournable donc !


Galette Café