Chez nous, le bar à vins et à grignoter de la Rue Dauphine

20, Juin, 2017 | 6ème, Arrondissements, Bar à vins, Boire, Français, J'ai eu ma paie, Manger, Paris, Terrasse

Note

Les jours se rallongent et notre envie de faire des apéros s’accroit. Toujours en quête des meilleurs bar à vins de la capitale, Pointus est allé investiguer le bar à vins et à manger Chez Nous, conseillé par David Rougier de l’Etna et vanté par les médias.

Chez nous, c’est le bar friendly par excellence. On y entre en tirant la tronche à cause d’une journée éprouvante, on y ressort clairement guillerets, repus de tapas gourmands et enivrés de vins natures.
Arthur et Robin, les propriétaires sont aussi chaleureux que l’est leur lieu. Leur objectif est clair, proposer dans ce « no winebar land » que constitue le bas du 6ème, une alternative décontractée, qualitative et pas chère. Pari relevé et tenu, puisqu’il propose une sélection de tapas démarrant à 6,5€, pour atteindre au max les 12€. Les vins au verre démarrent quant à eux à 6€.
La carte vigneronne fait la part belle aux vins natures avec une belle sélection oscillant entre classicisme et originalité : on se laisse guider en fonction de nos affinités par Robin, mais les plus connaisseurs pourront aussi demander l’une des bouteilles en display. La carte du manger, témoigne quant à elle d’une volonté de sourcer les produits, avec des provenances souvent annoncées et des classiques incontournables à l’image du beurre Bordier. On aime le côté « recherché » de ces assiettes de grignotages, qui délaissent les classiques planches de charcuteries pour proposer par exemple du boudin Ibérique Bellota, ou du gouda aux truffes.

Ce soir là, on se laisse tenter par deux verres de Grüner Veltliner biologique, un vin Autrichien trop peu connu en France mais que l’on apprécie particulièrement pour ses notes franches et fruitées.
On l’accompagne d’une assiette de feta, tomates séchées oignons et basilic (8€) et d’un Burrata des Pouilles (9€), dont on attendait beaucoup étant de fervents adeptes de celle de l’Etna.
La première assiette est jolie a regarder, on est tout de suite surpris de la quantité par rapport au prix annoncé ! Les premières bouchées sont sans appel… l’huile d’olive est excellente, la pâte d’olive noire de Kalamata est délicieuse et vient parfaitement twister la fêta qui s’avère être elle aussi de belle facture. Les produits s’en sortent donc haut la main, et viennent clouer le bec à de nombreuses adresses trendy qui devraient prendre exemple sur ce bar à vins.
La burrata est quant à elle plus décevante, malgré sa taille irrévocablement imposante. La texture est bien au rendez-vous, proposant une certaine mâche malgré la dégoulinance de la bête. Le gout est toutefois passé à l’attrape…on regrette en effet des saveurs très peu prononcées, voire inexistantes. On aurait peut-être préféré une moins grosse quantité avec un gout plus soutenu. Mais ce n’est là que pinailler, remettons les choses en perspective, une burrata aussi dodue facturée 9 euros ça n’existe pas Rive Gauche…


En brefChez Nous propose une solution abordable, qualitative et chaleureuse, à tous les assoiffés éclairés du quartier. Les vins natures sont présents en grands nombres sur les étagères de ce bar à vins. Nous reviendrons sans hésitation, pour tester les nombreux autres tapas de la carte !


Chez Nous